Vincent Collet : « Cette équipe mérite d’arracher le Bronze »

Très déçu à l’issue de la demi-finale perdue hier soir contre la Serbie, Vincent Collet espère que ses joueurs sauront se remobiliser contre la Lituanie en match de classement.

L’équipe de France s’est inclinée hier soir car elle n’a pas su respecter de la meilleure des manières le plan de jeu établi au préalable par le staff. De quoi nourrir des regrets pour le coach Vincent Collet.

Vincent Collet : « On a bien mieux joué en deuxième mi-temps mais en demi-finale de Coupe du Monde vous devez jouer les deux mi-temps. Il y a des choses sur lesquelles on avait beaucoup insisté et on ne les a pas faites. On a attendu la 25e minute pour les faire. Ils étaient beaucoup plus dedans que nous. On voulait défendre haut et on les a attendu sur la ligne à trois-points pendant presque une mi-temps. Ce n’était pas une question d’état d’esprit, il y avait une envie de bien faire mais on n’a pas été assez disciplinés et on a rêvé un petit peu. Certains de nos joueurs ont pensé que ça allait continuer naturellement comme contre l’Espagne mais ce n’est jamais ça le sport de haut niveau. C’était un autre match qu’il fallait aborder avec la même discipline, la même concentration et la même envie. Peut-être que même en faisant ça on ne l’aurait même pas gagné. »

 

« J’ai beaucoup de regret car on n’a pas appliqué avec le même sérieux ce que l’on voulait faire. La Serbie a fait un grand match mais je regrette que l’on ait été un peu immature. On ne bat pas la Serbie en demi-finale de la Coupe du Monde avec des individualités. Cela fait deux jours que l’on répète sans cesse qu’il faut défendre assez haut et mettre du contact… Il va falloir basculer sur le match pour cette troisième place. On a très peu de temps pour aller chercher ce que l’on est venu chercher. Il faut que l’on récupère. On est dans une situation très compliqué par rapport à la Lituanie. Ils ont bénéficié d’un jour de plus de récupération. On a fini le match à minuit et dans 18h on doit à nouveau ferrailler. Il faut oublier la fatigue car demain à 20 h tout est terminé. Ce serait pas immérité que l’on décroche une médaille de Bronze au vu de notre parcours. »

Propos recueillis à Madrid.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.