ALL STAR GAME

Vincent Collet : « Gagner du temps pendant la préparation »

Vincent Collet est revenu sur les raisons qui l’ont conduit à former son groupe de seize joueurs.

Quelques jours après la fin de la saison de Pro A, Vincent Collet a revêtit ce jeudi son habit de sélectionneur de l’équipe de France. « Aujourd’hui je suis cuit et c’est normal. Mais j’espère être en meilleure forme dans trois semaines » soulignera-t’-il avec humour en fin de conférence de presse. Car la forme lui et les seize joueurs qui entameront la préparation en auront besoin pour relever le défi de la conservation du titre européen. L’identité de ces seize joueurs est désormais connue avec la surprise Mam Jaiteh.

« A la mène) il y’aura Thomas Heurtel et Tony Parker. Quand il est là Tony est le leader naturel. Il faut que les autres joueurs aient la capacité de pouvoir jouer avec lui, d’être complémentaires. (Concernant les postes 1-2) Fabien Causeur fait son retour comme Nando. Il sort d’une grosse saison d’Euroleague et on peut dire que son retour en Europe est un retour gagnant. Antoine est un joueur que je connais bien, qui a été très important dans les dernières campagnes et qui est très complémentaire avec Tony. Evan, on voulait le revoir ; il incarne l’avenir de l’Equipe de France. Edwin n’a pas été retenu ; il a notamment souffert de ne pas avoir beaucoup joué sur la deuxième partie de saison.

(Au niveau des ailiers) Nicolas a fait toutes les camapgnes depuis que je suis là. Il sort d’une saison difficile mais c’est un pilier de l’équipe de France. Mike, lui, est un joueur important, c’est un assassin silencieux. Quant à Charles c’est un soldat avec une défense de plomb mais qui a aussi beaucoup progressé offensivement cette saison.

(Sur les postes 4/4) Je pensais prendre Adrien Moerman mais sa blessure a redistribué les cartes. On a donc choisi Kim Tillie qui a toujours eu un comportement exemplaire en Equipe de France. Boris, lui, est un incontournable, il a un vrai rôle dans la vie de groupe. Florent j’ai l’habitude de l’appeler notre capitaine de la défense. Il est important pour cette équipe et a toujours eu un rôle essentiel. En sélectionnant Mam Jaiteh on voulait apporter du sang neuf dans le groupe. C’est un joueur qui a beaucoup progressé cette saison avec Nanterre. Pour Joffrey, on aime son engagement et son investissement.

(Les deux intérieurs) Alexis Ajinça a un profil plus offensif que Rudy. Ils peuvent nous apporter tous les deux de la taille et en compétition FIBA on sait que c’est important. »

Concernant ce dernier poste le sélectionneur Vincent Collet est revenu sur les absences de marque (Mahinmi, Séraphin) en expliquant que le staff « aurait besoin de caler des choses » avec les deux pivots retenus qui n’ont pas l’expérience internationale des « Diaw » et autre « Parker ». Le sélectionneur a aussi précisé que c’était une manière de « gagner du temps pendant la préparation ».

Pour l’annonce des prochaines coupes Vincent Collet n’a pas voulu trop s’avancer rappelant qu’une blessure ou un autre indésirable peut toujours arriver. Tout juste sait-on qu’il y’aura trois challengers (Causeur, Tillie et Jaiteh) et qu’il reste donc une place en balance sur les postes extérieurs. Ce qui fera la différence ? « L’acceptation de son rôle par chacun. Cela conditionnera notre réussite ». Le rendez-vous est donc pris pour la préparation qui démarrera par le traditionnel stage à l’INSEP au mois de juillet.

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.