VIncent Collet : « Il faut que ce résultat nous pique »

Alors que l’équipe de France a une nouvelle fois subi la loi des Serbes vendredi soir, Vincent Collet attend désormais un sursaut d’orgueil de ses protégés lors des matches face à la Croatie et l’Argentine.

Vincent ColletLargement dominés par la Serbie vendredi soir, les Bleus ne s’attendaient certainement pas à recevoir une telle claque pour leur entrée en lice dans le tournoi de Cordoba. Malgré un bon départ, l’équipe de France a rapidement pris l’eau défensivement face à un adversaire mieux rôdé collectivement et qui a notamment pu compter sur un Bogdan Bogdanovic des grands soirs, auteur à lui seul de 29 points. Une nouvelle désillusion pour les Français, battus lors de leurs trois matches de préparation aux Serbes, et qui entendent désormais se servir des prochains matches face à la Croatie et l’Argentine pour gommer leurs erreurs et ainsi faire le plein de confiance en vue des Jeux Olympiques.

 « Il vaut mieux que cette défaite arrive maintenant plutôt que dans dix jours lorsqu’on les rejouera à Rio », a notamment confié Antoine Diot, conscient que les Bleus devront montrer un tout autre visage à Rio pour espérer rivaliser avec les vice-champions du Monde.

«  Ça montre aussi qu’il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir que nous ne sommes pas encore prêts. Il ne faut pas s’alarmer, mais c’est une prise de conscience et se remettre au boulot, en montrant un  autre visage face à la Croatie dès demain. C’est vrai aussi qu’après la qualification aux J.O. c’est aussi normal qu’il y ait eu un petit relâchement, il faut juste se reprendre, s’appuyer sur nos forces et continuer à progresser ».

S’il refuse de céder à la panique après cette lourde défaite, Vincent Collet attend désormais une réaction d’orgueil de la part de ses joueurs qu’il espère voir monter en puissance lors des deux prochaines rencontres afin d’aborder au mieux le tournoi olympique.

« Il nous a manqué de toute évidence de rythme durant cette rencontre. Défensivement on a manqué d’agressivité avec des joueurs qui ont besoin de reprendre la compétition. De plus l’ouverture du banc n’a pas été favorable ce soir, ce qui n’avait pas été le cas au TQO, même si cela n’est pas très très grave ici dans ce contexte de match de préparation. Il faut que ce résultat nous « pique » et nous permette de montrer face à la Croatie, demain (samedi), un visage plus conquérant. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la présence d’un taulier défensif comme Rudy Gobert, de retour à la compétition vendredi soir (16 points, 5 rebonds), arrive à point nommé pour des Bleus qui ont affiché leurs limites sous leur panier en encaissant pas moins de 105 points face aux hommes de Sacha Djordjevic.

« Personnellement je reprends mes marques après quatre mois d’arrêt et il me reste encore deux matches pour être prêt », a expliqué le pivot du Jazz après la partie.

« Je me sens bien au niveau des petits pépins physiques que j’ai pu avoir. Je prends des précautions, mais je n’y pense pas pendant la rencontre. La défense, on a eu des trous d’air, mais je ne suis pas inquiet, on va tous trouver nos marques sur le terrain. »

A une semaine du coup d’envoi des J.O., le temps presse et l’équipe de France devra hausser le ton en dès ce soir face à la Croatie (23 h) pour se rassurer et ainsi oublier au plus vite ce troisième revers de rang face à un concurrent direct pour une place sur le podium olympique.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.