Vincent Collet : « Ils ont été sans pitié »

Face au Zalgiris Kaunas, Strasbourg a vécu un cauchemar et ça n’est pas Vincent Collet qui pourra dire le contraire.

Vincent-Collet-largeS’il y’avait un match à l’extérieur à bien négocier pour Strasbourg, c’était bien celui face au Zalgiris Kaunas, un adversaire a priori abordable. Oui mais voilà face aux Lituaniens et à leur adresse diabolique (n’est-ce pas Martynas Pocius ?), on a vite compris que les Strasbourgeois auraient du mal à ressortir victorieux de la rencontre. Que ça soit au rebond (40 à 23) ou sur le secteur extérieur, la SIG a pris une leçon et notamment l’arrière US Kevin Murphy. Perdu sur le terrain, bien trop tiède et surtout inoffensif en attaque, l’Alsacien a souffert de la comparaison avec Pocius, ce qui fait penser qu’il pourrait bien ne pas passer l’hiver même si son entraîneur Vincent Collet a évité d’en rajouter sur son compte lors de sa conférence de presse, préférant surement l’intimité du vestiaire pour une mise au point. Mais ce dernier n’a pu échapper à faire la critique de la prestation globale de son équipe.

« Ils ont été sans pitié […] on a essayé de lutter, mais on sent bien qu’il manque des choses, a ajouté l’entraîneur. On n’empêche pas assez, on est en retard en défense. Et on a trop peu de force extérieure sur laquelle s’appuyer pour lutter contre des armées comme ça » (Dernières Nouvelles d’Alsace).

 

Avec désormais trois défaites au compteur, qui plus est face à des adversaires directs pour le Top 16, Strasbourg a hypothéqué ses chances de qualification. Et à une semaine de la réception de l’impitoyable Real Madrid, la team alsacienne n’a surtout pas pu faire le plein de confiance pour mieux aborder ce rendez-vous à hauts-risques. Reste à voir si la SIG aura suffisamment d’orgueil pour montrer un autre visage lors de ses prochaines sorties.

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. dulbert

    Manque de force exterieure oui, avec surtout une mauvaise défense sur les ailes et un manque de points en attaque, avec Diot qui n'est pas encore le leader attendu et Murphy pas assez mur, et trop de paniers faciles manqués (Lacombe…), mais aussi à l'interieur: A part Ajinca énorme en attaque et qui s'ameliore en défense, le reste est inexistant en attaque: Duport se contente de shooter en péripherie, Greer n'a aucune confiance, et catastrophique en défense: Greer et Duport pas au niveau.
    Que cette equipe prenne un peu exemple sur Nanterre au niveau de l'agressivité défensive, de la solidarité, de la combativité, du verrouillage des rebonds et de l'absence de perte de balles, des aspects qui comptent tellement en euroligue…

  2. Palace

    qu'ils prennent exemple sur Nanterre dans certains domaines…