Vincent Collet : « J’assume mes choix »

Lors de la conférence de presse annonçant le groupe élargi pour la préparation du TQO, le sélectionneur Vincent Collet a détaillé ses choix.

Patrick BeesleyDes surprises ? Oui Vincent Collet en a réservé dans sa liste avec notamment la sélection de Yakuba Ouattara qui réalise une monstrueuse saison avec Monaco. Soumis aux questions des journalistes, le sélectionneur n’a éludé aucun sujet tout comme Patrick Beesley (DTN) et Jean-Pierre Siutat (président de la FFBB) qui ont fait le point sur les dossiers délicats.

Jean-Pierre Siutat (FFBB) : « On veut déjà profiter de l’annonce du groupe élargi pour le TQO pour féliciter Nando de tout ce qu’il a fait cette saison.  On avait connu une situation un peu délicate en 2012 avec le dossier de Nicolas Batum. J’ai été un des premiers à intervenir auprès de la FIBA pour modifier soit le calendrier du TQO soit de négocier avec la NBA pour avancer les dates de négociation de contrat des free-agents. Cà n’est pas simple. Notre objectif est d’aller à Rio. On a une préparation en grande partie en France. Il ne faut pas rater le 21 juin et France-Serbie car c’est peut-être la dernière fois que l’on verra des joueurs comme Tony sur le sol français. On doit mettre un éclairage particulier sur ce match ».

Patrick Beesley (DTN) : « Il y’a une petite lueur d’espoir pour le dossier Nicolas Batum dans la mesure où il pourrait signer très rapidement. On peut imaginer que si les choses s’accélèrent qu’il pourrait être là sur les deux derniers matchs du TQO avec l’équipe. C’est le projet sur lequel on est; il y’a une possibilité que l’on va tenter. Nicolas sera là pour la préparation mais il ne pourra pas travailler en opposition. Il sera à Pau dès le 13 juin. Une blessure pour lui pendant la préparation pourrait compliquer les choses pour les négociations de son contrat. C’est un risque que le joueur et ses conseillers ne souhaitent pas courir. Boris Diaw c’est un dossier qu’il va falloir régler au plus vite; la dimension est moins complexe que pour Nicolas Batum dans la mesure où physiquement il n’aurait pas besoin d’être présent physiquement aux USA à partir du 1er juillet. Si une nouvelle franchise était sur lui un accord verbal pourrait suffire dans l’attente de la signature du contrat. Mais tout cela reste à mettre en place ».

Vincent Collet (sélectionneur) : « Dans la continuité de son Euro Nando a fait une saison remarquable. Il faut se réjouir de voir des bonnes nouvelles pour l’EDF, la saison de Nando en est vincent colletune. Ce qui m’a incité à sélectionner Ouattara c’est sa progression, la qualité de ses prestations. j’ai trouvé qu’il avait de la régularité dans son niveau de performance. On a toujours injecté du sang-neuf en Equipe de France. Yakuba est un potentiel d’avenir. Pendant la préparation il sera sur la même ligne que les autres. Flo va devoir se réatlhétiser. Mais le connaissant je ne doute pas de son investissement pour le faire. Rio ? Il faut déjà que l’on se qualifie et après on envisagera ce qui va se passer. On doit d’abord se concentrer sur le TQO. Et moi je dois d’abord me positionner par rapport aux joueurs présents. Adrien était dans la sélection l’an passé avant qu’il ne se blesse en finale contre Strasbourg. L’an passé je considérais qu’il avait franchi un cap, ce qui est encore plus visible cette année. On compte sur sa progression aussi pour compenser certaines absences. Il peut représenter l’avenir de cette sélection. Pour Axel Toupane ça n’est pas une question de considération maisde sélection. On a fait le choix plutôt de Ouattara, de Beaubois. Ce sont toujours des choix contestables mais je les assume. C’est plus difficile d’évaluer les performances d’un joueur en D-League. Mais c’est un joueur que l’on va suivre pour l’avenir. Pour Beaubois il avait besoin de faire des saisons pleines car on sait que par le passé il a pu être fragile. La découverte de l’Euroleague lui a permis de gagner en dureté et en rigueur mais il a encore des progrès à faire dans ces domaines-là. Il y’a des inquiétudes pour Fabien. On espère que les semaines supplémentaires et les soins vont lui permettre de revenir. On n’a aps de certitudes. La liste de 17 est aussi pour ça; c’est une façon de se protéger. Il y’a des joueurs qui peuvent finir très tard. Pour Alexis le premier élément de sa sélection c’est la compétitivité. Il se trouve qu’on néglige souvent le passage obligé du TQO qui sera un moment très difficile. On a besoin d’avoir une équipe compétitive; on n’a pas pléthore de pivots de grande taille. On a pu être satisfait de voir que très vite il a voulu faire son retour dans cette équipe. A partir de là l’intérêt géénral prime ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

 

 

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.