Vincent Collet : « J’attends avec impatience cette bulle »

A la fin du mois de novembre, l’équipe de France masculine prendra ses quartiers à Pau. Elle doit y disputer deux matchs qualificatifs pour l’EuroBasket 2022. Alors que la liste des joueurs convoqués a été dévoilée dans l’après-midi, Vincent Collet et Patrick Beesley sont revenus sur son élaboration ainsi que sur le contexte particulier de…

A la fin du mois de novembre, l’équipe de France masculine prendra ses quartiers à Pau. Elle doit y disputer deux matchs qualificatifs pour l’EuroBasket 2022. Alors que la liste des joueurs convoqués a été dévoilée dans l’après-midi, Vincent Collet et Patrick Beesley sont revenus sur son élaboration ainsi que sur le contexte particulier de jouer dans une bulle.

Patrick Beesley (GM) : « Cette fenêtre va se dérouler dans un contexte particulier de bulle afin de limiter les risques. On va faire face aux contraintes, qui sont lourdes. On va mobiliser les joueurs sur l’aspect sanitaire. La FIBA a fait des choses sérieuses pour que la fenêtre puisse se jouer normalement.

Boris Diaw s’est chargé des contacts avec la NBA. Nous avions communiqué notre timing; la deadline c’était aujourd’hui. Ca ne pouvait pas aller plus loin qu’aujourd’hui. La NBA nous a indiqué qu’elle ne pourrait pas de réponse à cette date, car elle travaillait sur les éventuelles conditions de libération des joueurs. Ce qui a pesé aussi sur cette non-réponse, c’est un avis personnel, c’est la grande incertitude qui plane sur la date de reprise de la NBA.

(Par rapport au contexte sanitaire actuel) C’est la FIBA qui décidera si elle confirme que la fenêtre peut se dérouler (à Pau). Chaque délégation est limitée à 25 personnes. Deux tests seront effectués quinze jours avant la compétition, un autre 72 h avant. Un seul test positif empêche d’entrer dans la bulle. Au Palais des sports il y aura un circuit avec une circulation précise.

Il n’y a pas de limite FIBA (quant au nombre de joueurs sélectionnables); il y a juste la limite de 25 personnes dans une délégation. Jusque la veille du match, on peut modifier la liste, si le joueur est sur la la liste des joueurs transmise à la FIBA.

Vincent Collet (sélectionneur) : « J’avis contacté les joueurs NBA. L’ensemble des joueurs contactés était très enthousiaste à l’idée de disputer cette fenêtre. Nous avons pris acte du refus de la NBA de libérer les joueurs. Boris Diaw continue d’avoir des contacts avec la Ligue; il nous faudrait un feu-vert rapide pour modifier cette liste. Les joueurs qui sont dans cette liste méritent le respect; on ne peut pas faire n’importe quoi. On n’attendra pas le dernier moment pour procéder à quelques changement. Pour l’instant, on est plutôt pessimiste.

Avec l’interruption de la saison, le fait qu’il n’y ait pas eu de JO, ça fait une longue période. J’attends avec impatience cette bulle.

Evan (Fournier), Nicolas (Batum) et Vincent (Poirier) étaient concernés, Frank (Ntilikina), Timothé (Luwawu-Cabarrot)… Tous étaient enthousiastes pour venir. Moi aussi je suis déçu. C’était une belle opportunité de renforcer notre équipe et de travailler en vue de la suite. Mais on est obligé de prendre acte et de construire une équipe en conséquence. Pour Rudy (Gobert), la fenêtre tombe dans la période où il peut activer sa clause de renégociation.

Axel (Toupane) a repris l’entrainement. Il est 13e sur la liste. Il est encore à Strasbourg pour l’instant; il va bien. Il manque de compétition. Il n’a disputé que deux matchs amicaux depuis février.

J’ai suivi la déclaration d’Adam Silver (patron de la NBA) sur les Jeux. Ils sont encore loin. On ne connait pas encore les dates du calendrier. Silver protège son institution. Il est urgent d’attendre pour savoir. L’objet numéro un de ces fenêtres est de gagner des matchs pour se qualifier pour l’Euro 2022. Même si nous devions être privés des joueurs NBA, il ne faut pas oublier les joueurs d’Euroleague, à commencer par ceux de l’Asvel qui sont nombreux ».

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.