Vincent Collet : « La sélection de Mike est une bonne chose pour l’EDF »

Le staff technique des Bleus a communiqué la liste des 24 joueurs pré-sélectionnés en vu du prochain Euro en Lituanie.

Ce midi, Vincent Collet a donné une conférence de presse téléphonique en direct du Mans pour expliquer ses nombreux choix. Le sélectionneur des Bleus a rappelé que la compétition serait d’autant plus relevée qu’elle constituait une étape indispensable pour les JO de Londres en 2012. Le 14 juin prochain, une liste restreinte de 15 ou 16 joueurs sera dévoilée

Sur la liste des 24 :

« C’est une liste élargie avec pas mal de joueurs du championnat de France. Bien que la liste soit élargie à 24, nombre demandé par la FIBA, j’ai quand même eu pas mal d’hésitations avec mes deux assistants. On a encore beaucoup échangé dimanche dernier pour vraiment finaliser cette liste. On a hésité sur pas mal de joueurs. Ça n’a pas été simple à tablir. Mais en tant que sélectionneur, on a pas mal de critères d’équipes à prendre en compte. »

Sur la présence de Rodrigue Beaubois dans la sélection :

« Deux raisons pour l’expliquer. J’ai eu la chance d’être avec Jean-Pierre De Vincenzi et Jean-Pierre Siutat dans les bureaux de la NBA il y a 6-7 semaines. Nous avons parlé du problème des assurances mais également du lockout. On est bien d’accord qu’il ne doit y avoir aucun contact entre la franchise et les joueurs au sujet de la sélection. Ni aucune pression. Je ne suis pas dupe, je sais qu’il y a des pressions officieusement (…) Mais je pense que dans cette liste de 24 joueurs, on peut réserver une place à un joueur qui, s’il n’y avait pas les menaces de Mark Cuban, aurait assurément sa place. »

Sur la sélection de Mike Piétrus :

« On a souhaité le retour de Mike parce qu’on considère qu’on a besoin d’avoir beaucoup de forts joueurs pour cet Euro. La difficulté sera de mettre tout ça en musique et ce sera à nous d’y parvenir. Mais en attendant, Mike Piétrus est un joueur qui a des grosses qualités défensives mais pas seulement. C’est un joueur d’impact qui joue avec beaucoup de dureté. Il a pesé dans les gros matches. Lors de l’Euro 2005, sa prestation dans les matches décisifs a permis à la France de décrocher la médaille de bronze. Ces éléments ont pensé. J’ai entendu ce qu’on a pu dire sur lui. Je ne l’ai jamais eu. Je sais qu’il y a eu parfois des choses difficiles mais je crois qu’il faut que l’EDF dans son ensemble avance et qu’il faut avoir l’intérêt général comme unique ligne de mire. La sélection de Mike est une bonne chose pour l’EDF. »

Sur la présence de Noah :

« J’ai eu la chance de le voir deux fois cette année. Oui je peux dire qu’il sera là. On est prudent par rapport aux assurances et parce qu’il est en train de joueur, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. »

Sur la non-sélection d’Alexis Ajinça et Johan Petro :

« La sélection est pour l’année 2011. On a fait des constats sur les deux années précédentes et les deux cas sont différents. Alexis a récemment fait part de sa petite motivation pour venir en Equipe de France par rapport à ce qu’il s’est passé l’an dernier (…) Johan Petro c’est différent. Il y a l’arrivée de Noah. J’ai déjà en tête les contours de mon groupe final et ni l’un ni l’autre n’en fait parti. Un moment donné, il faut savoir prendre les décisions. Je ne veux pas condamner les Européens. Il y en a qui ont montré des choses cette année et qui méritent le respect. C’est pour ça que ces deux joueurs n’y sont pas. »

Sur la motivation de Johan Petro :

« J’ai eu Johan avant que la sélection n’apparaisse et je lui ai exprimé tout ça. Il m’a fait part de son ambition pour l’Equipe de France et il ne veut pas fermer la porte à l’Equipe de France. »

Sur le nombre de joueurs du championnat Pro A :

« C’est un signe au championnat de France. Le basket français ne peut pas se passer du championnat de France. C’est une évidence mais on a parfois tendance à l’oublier. Il est important de montrer que ceux qui montrent des choses et s’expriment dans notre championnat ont des chances d’être appelés. Il faut faire la part des choses. Il y a des joueurs NBA qui sont au-dessus du lot, des incontournables, des fers de lance de la sélection. Et des joueurs pour qui ça se discute. »

Sur la présence des jeunes joueurs :

« On a beaucoup échangé à ce sujet. Le dernier nom qu’on a couché sur la liste est celui d’Evan Fournier. C’est un symbole pour demain. Pour ce joueur là, c’est prendre date pour les années à venir. Il y a d’autres pays qui font ça, la Serbie le fait. Quand on a des jeunes qui vont bientôt être pensionnaires de la sélection, c’est bien de les mettre rapidement et de les intégrer vite. »

Sur l’absence d’Alain Koffi :

« On l’aurait mais si on avait eu la garantie qu’il puisse reprendre rapidement. On a eu des échanges avec le staff médical du Mans. Dans le meilleur des cas, il reprendrait le basket en juillet. C’est beaucoup trop long, surtout qu’il n’a pas joué depuis six mois. »

Sur l’absence de Yakhouba Diawara :

«Yakhouba est l’un des joueurs sur lequel on a discuté très tard. Il y avait des éléments pour qu’on puisse le reprendre. Il a un profil athlétique et physique au poste 3 intéressant. Maintenant, comme je l’ai dit toute à l’heure, j’ai déjà les contours de la sélection que l’on annoncera en juin, en particulier sur certains postes. Pour l’instant, je ne le vois pas dans le liste finale des 12. Il a un certain statut et si c’est le remettre dans la liste pour ne pas le prendre dans quinze jours, ça ne me paraissait pas une bonne chose à faire. »

« On a pas mal réfléchi sur ce que l’on souhaitait faire en termes de préparation. C’est être plus proche de ce que fait l’Espagne. A savoir avoir dès le début quasiment notre équipe et avoir des joueurs, qui sont prévenus, pour compléter la liste et pour les entraînements (…) On veut éviter que les 5-6 joueurs qui doivent gagner leur place passent les quinze premiers jours à se battre sans se concentrer sur la préparation. »

Sur la présence de Kévin Séraphin :

« Kévin est neuf et ce que je l’ai vu faire en championnat de France l’an passé était intéressant. Il est différent de Johan ou Alexis en étant plus intérieur. Il est petit, mais c’est un vrai 5 qui aime le combat alors que les deux autres ont plutôt tendance à le fuir (…) Je suis déçu que Kévin ne soit pas resté à Cholet. Il aurait dû jouer un an en Euroligue avec Erman Kunter pour se développer. »

Sur les objectifs de l’EDF :

« Historiquement, il faut se souvenir que les joueurs de cette génération sont souvent confiants. Avant ce genre de compétition, il faut l’être. L’objectif clair est notre volonté d’aller aux Jeux Olympiques. Il y a deux manières d’y parvenir. La plus belle, celle que l’on souhaite tous, c’est d’aller en finale de cet Euro. La deuxième c’est de prendre la 3ème, 4ème, 5ème place de cet Euro. On veut atteindre cet objectif mais ça n’interdit pas de viser plus haut. »

Sur Thomas Heurtel, Stéphane Dumas, Jo Gomis et Carl Ona Embo :

« On a regardé Heurtel en Espagne, Gomis et Dumas. Ils font de bonnes choses mais quand on fait la liste, on pense surtout à l’alchimie et l’expérience. On veut assembler beaucoup de choses. Ona Embo a fait de bonnes choses aussi et a été proche de la sélection. »

Jean-Pierre Siutat a également pris la parole pour faire un point sur le problèmes d’assurance en cas de lockout :

« Au mois de Mars, lors du Central Board avec la FIBA Europe, j’ai demandé à la FIBA de mutualiser une négociation des assurances. Ca me paraît important déjà d’avoir le maximum de joueurs NBA et de réduire la dépense. Les choses se précisent et je pense qu’on se dirige vers une bonne nouvelle. Si le lockout est effectif, on aura une dernière réunion le 2 juillet en Pologne au cours de laquelle nous acterons sur une assurance de tous nos joueurs. Je suis vraiment optimiste, je pense qu’on va vraiment réduire la dépense. »

Tags : , , , , , , ,
Comments

Commentaires (8)

  1. Tapion

    Bon, on l'a compris, il a déjà ses 12 sélectionnés et ses 12 sparing parteners. Seules les blessures et Mark Cuban pourront changer ça.

  2. LD Pope

    :)

  3. Bingo

    Très bon compte rendu, merci. Les justifications de Collet semblent cohérentes. Excellente nouvelle que le retour de MP20, en espérant qu'il soit dans un état d'esprit adéquat.

    Un cinq TP – Pietrus – Batum – Diaw – Noah, ça a vraiment de la gueule. C'est très très fort défensivment et en attaque, ça me semble complémentaire. L'association Diaw/Noah dans la raquette est vraiment excitante.

  4. Burt Cassander

    bonne com' de Vincent Collet, claire et précise.

    Le fait d'avoir appeler Petro aussi pour le prévenir est plutôt classe et respectueux. Que l'on aime ou pas le joueur, il ne faut pas se mettre tout le monde à dos.

    Pour Mike Pietrus on peut prendre ça comme la perche de la dernière chance, le bougre à de l'orgueil à revendre, cela peut être bénéfique pour l'EDF ..