Vincent Collet : « Le dernier choix était entre Paul Lacombe et Elie Okobo »

Sur L’Equipe, le sélectionneur Vincent Collet est revenu sur son choix de ne pas retenir Théo Maledon et Elie Okobo.

Hier mardi, Vincent Collet a dévoilé sa liste des 12 pour la coupe du monde en Chine (31 août au 15 septembre). Deux joueurs n’ont pas passés l’ultime cut : le meneur villeurbannais Théo Malédon et le combo-guard des Suns Elie Okobo. Sur L’Equipe, le sélectionneur tricolore a expliqué ce qui avait motivé ses choix. « On a dit à Théo dès ce (mardi) matin qu’il ne restait pas en Chine avec nous. C’était compréhensible, car on n’a pas pu l’évaluer sur ce tournoi, à part une minute trente. Il était encore handicapé par sa blessure à l’épaule […] Le dernier choix était entre Paul Lacombe et Elie Okobo. On était très indécis, au point d’avoir attendu jusqu’au match contre la Serbie […] Ces derniers jours, il (Elie Okobo) avait montré des côtés intéressants dans la pression défensive et sa capacité à scorer. À l’inverse, à l’exception d’un passage contre l’Italie, aucun de ses passages au poste de meneur n’avaient été concluants. On sent que ce n’est pas encore un vrai poste un. Il a été en difficulté pour organiser« .

Désormais, les Bleus sont donc pleinement en configuration coupe du monde. Ils entreront en lice dimanche face à l’Allemagne (14h30). Un premier rendez-vous corsé, si on se rappelle l’opposition qu’avait proposé les Allemands il y a deux ans lors de l’Euro.

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.