Vincent Collet : « Le match n’a duré que très peu de temps »

Après la défaite à Madrid (97-65), le coach strasbourgeois Vincent Collet ne pouvait que constater la supériorité du Real.

Avant le coup d’envoi de son match face au Real Madrid, Strasbourg savait que la tâche serait compliquée mais sans doute pas autant. Les joueurs de Vincent Collet n’ont tout simplement pas su comment contrecarrer le jeu si fluide des Madrilènes. L’opposition de Sergio Llull n’avait rien à voir avec celle du match aller qu’avaient remportés les Alsaciens. Le coach de la SIG n’avait donc pas d’autre choix que de constater le grand écart entre les deux formations. « Il y avait une grande différence entre nos deux équipes, j’espérais qu’on soit capable de les pousser un peu mais malheureusement, le match n’a duré que très peu de temps. Il était terminé après la première série de Rodriguez et Llull. La façon dont le Real a bougé la balle est tout simplement fantastique (36 passes décisives, record historique de l’Euroligue) » (L’Equipe.fr).

Désormais la SIG ve devoir se concentrer sur l’Eurocup où l’équipe affrontera Gran Canaria, Saratov et l’Hapoel Jerusalem.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.