Vincent Collet : « Le troisième quart-temps a été douloureux »

Pour l’entraineur de la SIG tout s’est joué après la pause.

Pour la SIG il y’aura eu une différence entres les première et deuxième période. Devant d’un petit point à la pause, la SIG a finalement craqué dans le troisième quart-temps (19-5).Alors que Lamine Kanté explosait (20 points au total, record en carrière battu), les Alsaciens, eux, ont peiné à trouver des solutions offensives à l’extérieur, Gerald Fitch n’ayant pu finir le match. Mais pour Vincent Collet, cela ne fut pas la seule et unique raison de la défaite.

« Le troisième quart-temps a été douloureux. On n’a pas eu de solution alternative ce soir avec la blessure de Gérald Fitch mais aucun de nos extérieurs, ce soir, n’a été capable d’apporter un véritable danger. Je pense que deux joueurs font la différence ce soir à Poitiers: Guillard par ce qu’il a fait en défense et Kanté qui a été remarquable » (La Nouvelle République).

Pour la SIG cette défaite sonne comme un petit avertissement….

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.