Vincent Collet : « L’effectif très court n’explique pas la fin de la 1ère mi-temps »

L’entraîneur strasbourgeois Vincent Collet a regretté le trou noir du deuxième quart-temps à Limoges.

Un deuxième quart-temps cauchemardesque… Voilà ce qu’a vécu Strasbourg à Limoges. Ce sont les trois minutes juste avant la pause qui ont fini par agacer le coach alsacien Vincent Collet. « On a eu trois minutes très mauvaises. On a de nouveau baissé les bras à ce moment, ce qui explique l’écart à la mi-temps. Ces trois minutes nous plombent le match. Après on s’est battu, beaucoup mieux. On était plus consistant sur l’ensemble de la 2ème période, ce qui nous permet de conserver le panier-average, mais, quand tu rejoins la mi-temps à moins 20… Et surtout beaucoup par notre faute. A la mi-temps je leur ai dit de repenser à ce qu’ils avaient fait au début dans le contrôle et quand on bougeait la balle. Le jeu était plus cohérent en 2ème mi-temps et c’est ce qui a permis à nos shooteurs de retrouver de meilleures positions. Heureusement, sinon on n’aurait jamais été capable de garder le panier-average. L’effectif très court n’explique pas la fin de la 1ère mi-temps. C’est là où il faut qu’on se pose les bonnes questions » (Site SIG). 

Strasbourg n’aura pas vraiment le temps de ressasser ce faux-pas très longtemps, car ils remettront leur bleu de chauffe dès lundi face à l’Asvel dans le cadre de la Coupe de France.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.