Vincent Collet : « L’Espagne et la Slovénie, les deux équipes qu’on voulait éviter en priorité »

Vincent Collet est revenu sur la défaite des Français face à la Serbie ce soir et a donné son avis sur les éventuels scénarios des quarts de finale.

vincent colletA deux jours de son quart de finale, la France n’a pas terminé son second tour de la plus belle des manières. Défaits par la Serbie hier soir, les Bleus ont largement été dominé dans le secteur intérieur et ont manqué d’agressivité. Vincent Collet est revenu sur cette rencontre et a répondu aux questions concernant l’adversaire inconnu de la France en quart de finale.

Sur le match :

« On a été dominé en termes de dureté. Les Serbes jouaient très durs et on a semblé surpris par le niveau d’agressivité. Il faut absolument qu’on ait le même que la Serbie mercredi et que ce soit comme ça jusqu’au bout de l’Euro. Il faut s’adapter à la situation proposée. En l’occurrence, là ça laisse beaucoup jouer. Donc faut absolument qu’on ait la dureté qu’avaient les Serbes aujourd’hui. Ça c’est le premier point.

 

Le deuxième point, c’est qu’on a souffert dans la raquette avec Krstic mais aussi un très bon passage de Stimac. Ça nous a obligé à prendre des risques pour essayer d’arrêter le jeu intérieur. On a réussi à le faire mais au détriment de 3 pts encaissés. Nedovic était aphone depuis le début de la compèt et là il fait 5/8 ce soir. C’est le basket, on sait de quoi il est capable. Il a été drafté au 1er tour donc il y a quand même vrai joueur.

 

Contrairement à ce que Ivkovic a dit, je ne suis pas sûre que la blessure de Stefan Markovic était une bonne affaire pour nous. Lui n’est pas un tireur, ça nous aurait permis de pouvoir aider davantage sur Krstic en particulier. Ils ont appuyé là où ça fait mal. À l’intérieur, on a souffert le martyre ce soir. »

Sur l’état d’esprit de son équipe après cette défaite :

« La défaite laisse toujours des traces, on ne sait jamais comment on va réagir. Ça peut être positif ou nous impacté négativement. Il faut qu’on remonte la pente pour mercredi soir. On devra être à 200% et on verra demain contre quel adversaire on tombe. »

Sur la troisième place de la France :

« Je pense que c’est bien mieux de finir deuxième. Là on ne peut pas échapper soit à l’Espagne soit  la Slovénie. C’étaient les deux équipes qu’on voulait éviter en priorité. Là dans d’autres cas de figure, on pouvait raisonnablement espérer jouer la Croatie. Mais bon c’est comme ça, il faut jouer et je pense qu’on peut quand même le faire.

 

Pour l’instant la Slovénie a le vent en poupe mais ça restera un quart de finale avec la pression inhérente à ce genre de match. Même pour une équipe à domicile. Par contre, en termes de dureté et d’agressivité, il faut monter d’un cran pour être prêt pour ce type de match. Ça sera vraiment un match de combat. »

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Boston G

    Looser
    Si tu veux gagner, faut défaire toutes les équipes quelquesoit le timing dans le tournoi
    Beugnot les a bien chahutés en fin de match
    Pas sûr que ça soit suffisant pour ces basketteurs gâtés