Vincent Collet : « Noah m’a dit qu’il allait revenir »

Le sélectionneur et le président de la FFBB restent optimistes sur le cas Noah.

Les Bleus ont enfin repris et ont effectué hier à Pau leur première séance d’entraînement de la préparation. Sans Mike Pietrus, forfait, donc, ni Joakim Noah, douteux, et Kevin Séraphin, qui a dû partir à Washington régler un problème administratif. C’est bien évidemment le cas du Bull qui inquiète le plus puisqu’il est reparti à Chicago, après que le staff a découvert des séquelles d’une blessure qu’il s’était donnée à la cheville contre les Sixers en mars dernier.

Une situation qui soulève un paquet d’interrogations puisque, comme nous vous le relations dès mardi, son agent souhaitait faire un point avec lui à Chicago, alors même que le joueur ne peut entrer en contact avec les Bulls, et donc avec le staff médical du club. Difficile donc de savoir où il se fera soigner, sachant que la FFBB a proposé un protocole de soins et que Crawford Palmer l’a accompagné à Chicago. La décision devrait être prise par le joueur avec son agent.

En tout cas, le joueur n’aurait visiblement rien de grave, mais avec un contrat à 60,5 millions de dollars, la Fédération n’a pas envie de prendre de risque :

« Il peut jouer, il n’est pas blessé, mais on ne veut prendre aucun risque« , expliquait hier  à L’Equipe Jean-Pierre Siutat, le président de la FFBB, qui se montrait optimiste : « Maintenant il y a deux solutions : ou il revient se soigner en France, ou il se soigne là-bas. Mais, d’une manière ou d’une autre, il est prévu qu’il vienne rejoindre le groupe France. Il ne nous a pas dit qu’il ne reviendrait pas.« 

Même discours aujourd’hui, toujours dans les colonnes de L’Équipe, de la part de Vincent Collet :

« Bien sûr, je compte sur lui. Je me positionne par rapport à ce qu’il m’a dit. Comme je l’avais fait, il y a trois mois, quand vous me demandiez si je croyais qu’il allait vraiment venir, je vous disais qu’il me l’avait dit. Là, il m’a dit qu’il allait revenir, donc j’ai toutes les raisons de le croire.« 

Espérons. Reste maintenant à savoir quand. Jean-Pierre Siutat parlait d’une dizaine de jours, mais rien ne semble certain.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. BCMers

    Ouais mais est-ce que Noah a dit "Jacques a dit" ?

  2. GW

    Ca doit quand même être une ambiance spéciale.

    On nous explique "qu'il n'est pas blessé" et "peut jouer" mais on ne sait pas s'il va revenir…

    Le staff médical le juge apte, le même staff qui a decelé une blessure que le staff des Bulls n'a pas vu, mais Collet ne sait pas si "il allait revenir".

    Et on dit qu'il va choisir lui même la façon de soigner sa blessure alors qu'il ne peut pas consulter le staff des Bulls… Il est médecin Noah ?

    C'est bizarre quand même cette histoire !

    Et puis il retourne à Chicago… en pleine préparation juste pour consulter son agent.

    Il peut pas se bouger le cul en France au prix où il doit être payé ? Ou alors raison très américaine il n'a peut etre pas de passeport ?

    C'est du n'importe quoi cette ambiance. Les joueurs ont tellement de poids dans les décisions de l'équipe de france, comment Collet peut encore avoir de l'emprise sur eux ? Et comment il peut mettre en place une tactique avec ce turn over ? Déja 3 joueurs out… pendant la préparation !

    Et puis ca m'énerve d'entendre Collet dire que Noah lui a donné sa parole et que ca lui suffit (et que de toute manière il n'a pas le choix…)

    On dirait que les joueurs font l'honneur et le privilège d'être la… Ils donnent leur parole au coach et ca suffit.

    Mais bon c'est qu'un détail dans le basket international qui part en co***es.

    La nationalité ne veut plus rien dire puisque Ibaka va jouer avec l'Espagne et Cook avec le Montenegro. On se croirait retourné aux débuts du rugby international…

    L'attribution des places au J.O (principal source de motiv' des joueurs) relegue l'Eurobasket au second plan par rapport au tournoi préolympique. C'est quand meme le championnat d'Europe ! Déja que le championnat du monde est snobé par beaucoup de joueurs NBA, faute d'enjeux olympiques…

    Et la meilleure de toute les règles FIBA bidon le joueur/dirigeant de club :

    Imaginez qu'à la place de l'ASVEL il dirige le CSKA et qu'on joue contre la Serbie. Comment ne pas crier au scandale si Teodosic réalisait une contre performance face à son nouveau boss ?

    Ca donne meme pas envie de mater la coupe d'europe. Dès que la France sera sortie je suivrai ca de très loin, la FIBA fait vraiment n'importe quoi !

  3. Burt Cassander

    ok avec toi sauf pour les naturalisations. Ya rien de nouveau sous le soleil et ça ne me choque pas plus que cela. Surtout le cas Ibaka, quand tu connais pas le parcours du joueur c'est étrange mais quand tu t'y penches tu peux comprendre … Mais c'est un débat sans fin ;)

  4. GW

    Ok pour Ibaka, à la rigueur.

    Mais le Montenegro qui naturalise Omar Cook et Quincy Douby parce qu'ils ont un besoin aux postes extérieurs ?

  5. GW

    Ou alors c'est juste énervant parce que chez nous c'est l'inverse.

    Nos joueurs français d'origine africaine snobent l'équipe de france (Amagou, Diabaté rendraient pas mal de services avec le forfait de Bokolo).

    On a aucun américain naturalisé dans l'équipe depuis Kirksay.

    J'aurais bien aimé voir Linehan ou Robinson testés en équipe de france. On a aucun joueur de leur profil.

    Quant aux naturalisations, en recherchant des origines sur 3 ou 4 générations c'est quand meme assez douteux car ce qui est possible en Allemagne (Kaman par exemple) est impossible en France.

    Et l'exemple Omar Cook la j'ai vraiment aucune explication sur la légalité d'un truc pareil. Une saison en ligue adriatique suffit a devenir montenegrin…