Vincent Collet : « Notre banc a été plus important »

Satisfait de l’investissement de ses joueurs à Nanterre, le coach strasbourgeois Vincent Collet a mis en valeur l’importance de son banc.

Peut-on parler d’un effet Vincent Collet à Strasbourg ? La réponse est sans aucun doute oui. Depuis le retour du technicien sur le banc strasbourgeois, la SIG a commencé sa remontée au classement. Le retour de Romeo Travis a aussi contribué à donner plus de densité à un effectif qui comprend de mieux en mieux ce que lui demande son entraîneur. Face à Nanterre92 cela s’est notamment vu à travers l’apport du banc. Pour Collet c’est d’ailleurs en partie celui-ci qui a permis à la SIG de faire trébucher Nanterre chez lui.

« Je suis très satisfait de la façon dont les joueurs travaillent. Depuis quinze jours on sent une vraie progression. Ce match-là traduit à la fois nos progrès et notre marge de progression. On n’est pas encore totalement mature. On les a beaucoup gêné mais ça ne suffit pas toujours. Warren a mis des paniers d’exception mais on a annihilé Butterfield et diminué Schaffartzik. On les a ralenti mais à chaque fois que l’on s’oubliait un peu Nnaterre en profitait pour remettre le nez à la fenêtre et ça aurait pu nous coûter cher, surtout quand ils ont pris sept points d’avance. J’ai éét agréablement surpris de voir qu’on ne paniquait pas. Je ne savais pas trop comment on allait réagir et là on a de suite repris. La différence s’est aussi faite au niveau du banc. Notre banc a été plus important que le leur. Paul et Matt n’avaient pas été bons en première mi-temps et ils se sont bien repris en deuxième surtout Paul. Ce qui me fait plaisir c’est aussi que Mam progresse. Pape Sy, aussi, a fait un bon match. Il fait beaucoup d’efforts aux entraînements pour s’intégrer. Depuis deux/trois matchs il est en train de franchir un cap. Et puis à la fin Romeo Travis dans la peinture et Aj sur trois actions d’éclat nous ont permis de faire la différence. Cette victoire nous permet d’être dans le bon paquet avec le PL, Le Mans et Villeurbanne. C’est à nous d’essayer de rester dans les huit premiers ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.