Vincent Collet : « On avait mal à la tête »

A l’issue de la victoire contre Châlons-Reims, Vincent Collet a tenu à saluer la réaction de ses joueurs, trois jours après la déception vécue en finale de l’Eurocup.

Vainqueurs du CCRB samedi soir en match en retard de la 31ème journée de Pro A (92-80), les Strasbourgeois ont parfaitement réagi après leur défaite concédée mercredi en Eurocup contre Galatasaray. Un véritable soulagement pour Vincent Collet, satisfait que ses protégés aient été en mesure de rebondir et d’évacuer la déception de la finale retour perdue à Istanbul.

« On était sous l’effet de l’impact de la Coupe d’Europe en première mi-temps, physiquement mais surtout mentalement. On avait mal à la tête », a confié le coach de la SIG sur le site internet du club.

« De plus, les changements de défense de Châlons, qui était aussi brillant au début avec McConnell et Stephens, nous ont gêné. Quelques joueurs nous ont réveillé en fin de première mi-temps, comme Paul Lacombe puis Romain Duport. Et avec du rythme on a aussi trouvé Beaubois et Leloup en attaque. J’ai même retrouvé des choses positives dans le partage de la balle en deuxième mi-temps, mais c’est clairement le passage défensif avec l’agressivité dans les lignes de passes qui nous a permis de faire la différence. Notre objectif de gagner trois matches sur quatre et de préférence le plus vite possible est toujours d’actualité. »

Au classement, les Alsaciens sont toujours deuxièmes à trois victoires du leader, Monaco. Un écart que les Strasbourgeois tenteront de combler mardi, sur le parquet du Paris-Levallois.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.