Basket Actu : Vincent Collet : « On doit faire face à beaucoup de questions », Sy : « Bon pour la confiance »

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Vincent Collet : « On doit faire face à beaucoup de questions »
vincent collet 110911Une nouvelle fois battu en championnat, la quatrième fois depuis le début de la saison, Strasbourg est en panne sèche. Pour Vincent Collet, ce qui était fâcheux face au Mans a concerné la défense avec 84 points encaissés. « On est battu sur le rythme, l’envie en première mi-temps. Après, nous sommes beaucoup mieux après la pause. On était mou, sans jambes, il a fallu que nos remplaçants reprennent la main pour qu’on sorte la tête de l’eau. Inquiet, oui je le suis mais je le suis depuis le début de la saison. On court encore après notre équipe, c’est certain. Après 13 matches, c’est ennuyeux. On doit faire face à beaucoup de questions. Ce qui m’ennuie le plus est que pour la première fois, on encaisse plus de 80 points en Pro A. On ne va assurément pas dans le bon sens en championnat ».

Ouest-France

Pape Sy : « C’est bon pour la confiance »
En l’espace d’une semaine, Le Mans s’est offert le scalp des deux derniers finalistes des playoffs de Pro A à savoir Nanterre puis Strasbourg. Pour l’arrière Pape Sy, qui a réalisé son meilleur match de la saison face à la SIG, cela est tout simplement bon pour la confiance. « On réalise encore un gros match face à une grosse équipe. On a su mettre la dureté nécessaire et nous n’avons pas lâché. C’est surtout le fait que l’on ne les ai pas laissés jouer et que d’entrée, nous sommes parvenus à les mettre en difficulté. On reste sur une bonne série C’est bon pour la confiance« . Reste pour le MSB à assumer ce statut de coupeur de tête, pas le plus simple…

Ouest-France relayé par le site du MSB

La machine Real Madrid


Pas le droit à l’erreur pour Dijon
Lors de son entrée en lice en Eurochallenge, la JDA Dijon avait démarré par un faux-pas à domicile contre les Belges d’Anvers. Ce mardi les Bourguignons ont l’occasion de se rattraper face aux néerlandais de Den Bosch. « Si on veut passer, il ne faut plus perdre à domicile. Il n’y a donc pas vraiment d’autres alternatives que de remporter ce deuxième match dans notre salle » a ainsi expliqué Jean-Louis Borg.

Le Bien Public

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.