Vincent Collet : « On est trop dépendant d’Alexis Ajinça en attaque »

Pour Vincent Collet, la SIG va devoir trouver des solutions à l’Ajinça-dépendance pour contrer Milan.

Alexis-Ajinça-large-ChrisElisePour Strasbourg, le déplacement à Milan (deux victoires et deux défaites avant la cinquième journée) est un peu celui de la dernière chance. Certes une défaite ne serait pas synonyme d’élimination de la course au Top 16 mais elle plomberait encore un peu plus les chances des Alsaciens. Pour aller chercher ce succès primordial, la SIG aura encore une fois besoin d’un très bon Alexis Ajinça (20,3 points de moyenne sur les quatre premiers matchs) mais pas seulement comme l’explique Vincent Collet, l’entraîneur strasbourgeois.

« On est trop dépendant de lui en attaque, reconnaît volontiers le sélectionneur national. Cela s’explique par le manque d’efficacité dans la gestion du ballon en attaque et celui d’initiative dans les tirs à l’extérieur. Mais le plus grave, à mon sens, c’est de constater qu’Alexis a été très bon lors des deux derniers matches (Real et Paris-Levallois) , mais qu’on les perd quand même » (DNA).

 

Sur le banc des accusés figure notamment l’arrière Kevin Murphy. Branché sur courant alternatif, l’Américain n’apporte pas autant qu’espéré en attaque (6,8 points de moyenne à 30,8% de réussite). Mais c’est l’ensemble de la ligne arrière qui a marqué le pas sur la scène européenne avec un Antoine Diot gêné par les blessures et un Louis Campbell (5 points et 3 passes décisives de moyenne) qui n’a pas encore montré sur le terrain le niveau qu’il était le sien l’an dernier. Aussi pour s’en sortir la SIG aura besoin de toutes ses ouailles. Sinon elle conservera après la rencontre face à Milan la position peu enviable de seule équipe à n’avoir remporté aucun de ses matchs de la phase aller.

 

Crédit photo : Chris Elise

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. John Legend

    Youhou Vince, le problème c'est pas surtout de prendre 85 points chaque semaine ?