Vincent Collet : « On a grillé un joker »

Pour Vincent Collet, la défaite face au PL ne remet pas en cause la qualification pour le Last 32 mais la SIG n’a plus le droit à l’erreur si elle veut la prmeière place de son groupe.

Invaincu avant le déplacement au Paris Levallois, Strasbourg a vu sa série de succès en Eurocup s’interrompre. Pour Vincent Collet cela ne remet pas en cause la qualification pour le Last 32 mais un joker a été grillé.

L’analyse du match
« On a fait des choses ce soir (mardi) qui ne sont pas dans le manuel. Ca reste malgré tout moins grave que le manque d’engagement. On a défendu sur les un-contre-un en se faisant rentrer dedans. Il y’a des soirs comme ça… A la mi-temps on a un peu stigmatisé tous ces comportements. C’était un peu mieux dans le troisième quart-temps mais c’est aussi parce qu’ils ont raté beaucoup de choses faciles mais cela dit nous aussi. Ils ont été parfaits dans ce sens où ils ont profité de l’occasion pour retrouver justement de l’agressivité. On sentait qu’ils se lâchaient […] Pour la fatigue ça n’est pas faux mais c’est pareil pour Paris. On est dans une période où l’enchainement devient parfois difficile. C’est la deuxième explication mais assez loin derrière notre concentration et notre détermination. Ce soir (mardi) on a grillé un joker ».

La suite du parcours en Eurocup
« C’est dommage même si ça ne remet pas rien en cause pour la qualification. On sait qu’il faut en gagner encore un, deux pour être certain. En ce qui concerne les places c’est plus important. On a commis une bévue et maintenant il va certainement falloir que l’on fasse un exploit pour compenser. Il faudra surtout gagner chez nous et ça dès le prochain match contre Bonn qui avait failli nous battre chez eux ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.