Vincent Collet : « On ne s’est pas affolé »

Vincent Collet revient sur les enseignements du dernier match amical de l’équipe de France avant le début de l’EuroBasket 2013.

Vincent ColletMême si le match de l’équipe de France face à la Slovénie était loin d’être parfait, Vincent Collet cherchait avant tout à positiver après la rencontre, remportée 70-65 par les Français, et à dégager les points positifs de ce dernier test.

« C’était un match de préparation et c’est bien de l’avoir gagné dans la difficulté », a-t-il expliqué.

 

« Il a été laborieux ce match, une grande partie de la rencontre. La Slovénie est une équipe qui joue dur et qui met beaucoup de rythme. On a été très gêné par leur vitesse, on voulait faire beaucoup d’efforts de replis mais, malgré tout en première mi-temps, on a encore une fois été punis à plusieurs reprises sur ces actions défensives. En plus, en première mi-temps, nous n’avons pas tenu notre rebond, donc on a redonné beaucoup de deuxièmes chances aux Slovènes, qui en ont profité. »

Même en jouant sans génie et sans réussir à dominer son adversaire du soir, l’EdF a malgré tout réussi à tenir le match sans réellement se faire peur. Une preuve de confiance du groupe qui a beaucoup plu au sélectionneur tricolore.

« Dans le 3ème quart-temps, on a perdu des balles au même moment où les Slovènes ont trouvé un peu d’adresse pour faire la différence. Ce qui m’a bien plu, c’est qu’on ne s’est pas affolé, on a su jouer ensemble, en équipe, en donnant la balle à l’intérieur et en cherchant Alexis Ajinça sous le cercle. »

Vincent Collet a d’ailleurs tenu à saluer le travail effectué par Tony Parker (14 pts et 5 pds) dans l’animation du jeu et dans son apport au collectif.

« J’ai trouvé que Tony avait fait beaucoup d’efforts dans ce domaine pour faire jouer l’équipe. Il aurait pu prendre la balle et, au contraire, il a recherché ses partenaires et ça a été positif car c’est ainsi que l’on est repassé devant et que nous nous sommes imposés. C’est important d’avoir su gagner cette rencontre alors que nous étions en difficulté. »

Au final, c’est donc sur une note positive que la France termine sa préparation avant de rentrer, mercredi, dans le vif du sujet avec le premier match de son Euro, face à l’Allemagne.

« De toute façon, il faudra attaquer cet Euro pied au plancher. On sait d’ores et déjà que le premier match contre l’Allemagne sera très dangereux et qu’il sera très certainement déterminant dans le classement de ce premier groupe. On doit être prêt à livrer une grosse partie. Ce qui est aussi intéressant, c’est que les Slovènes sont une équipe de shooteurs comme les Allemands et, ce soir, on laisse seulement trois paniers à trois-points à nos adversaires, on a défendu assez haut contre leurs tireurs et il faudra faire la même chose mercredi contre les Allemands. »

Tags : , , , ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.