Vincent Collet : « On sait que l’on n’est pas prêt »

Si Strasbourg a montré du mieux face à Levallois, le coach Vincent Collet sait qu’il y’a encore beaucoup de travail à fournir.

Cueilli à froid par Antibes lors de la première journée, Strasbourg a montré du mieux sur le parquet de Levallois. Pour autant tout est encore très loin d’être parfait. En effet, les joueurs de Vincent Collet ont montré des signes de fébrilité notamment dans le dernier quart-temps durant lequel la pièce aurait très bien pu tomber du côté de leurs adversaires. Alors le technicien alsacien se satisfait très bien du résultat quand bien même la manière n’y est pas totalement.

« C’est un match très important pour nous. On a contrôlé le match pendant la plus grande partie et on s’est étiolé sur les dernières minutes. On a vraiment laissé Levallois beaucoup revenir. Ils ont mérité leur retour mais nous on n’a pas fait tout ce qu’il fallait. On a clairement mieux joué en étant très simple, c’est ce qu’on voulait. Mais en fin de match on a beaucoup souffert avec Gavin Ware qui a fait un chantier. Il a vraiment été un gros point d’ancrage. On sait que l’on n’est pas prêt et la priorité est de gagner des matchs sans être sur la constance. On a eu de très bons passages mais certains sont trop faibles. C’est souvent ça en début de saison et il faut trouver le moyen de s’en sortir quand même. Là on a deux semaines où on va pouvoir engranger les entraînements ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.