Vincent Collet : « Un grand club à Paris serait forcément bénéfique »

A l’instar de Vincent Collet, plusieurs acteurs du basket français appellent de leurs vœux à l’émergence d’un grand club à Paris.

Sean-May-K-ReineRégulièrement le sujet de la nécessité d’avoir un grand club à Paris refait surface. Cette envie est notamment à mettre en relief avec le concept des wild-cards instaurées par Alain Béral, président de la LNB et ses équipes, afin de faire émerger des clubs au sein de grosses agglomérations. Si l’on regarde e qui se passe chez nos voisins européens les capitales ont leur gros club régulièrement qualifié pour l’Euroleague : Alba Berlin pour l’Allemagne, le Real Madrid pour l’Espagne, Virtus Roma pour l’Italie…

Dans l’Equipe du jour qui consacre un gros dossier sur la Pro A, sa médiatisation et le tournant qu’elle va devoir prendre, plusieurs acteurs du basket hexagonal ont appelé de consorts à la création d’un gros club de basket sur Paris.

« Un grand club à Paris serait forcément bénéfique. La Ligue a besoin de grandes villes, de gros bassins de population pour remplir les salles » (Vincent Collet, entraîneur de la SIG et sélectionneur de l’Equipe de France).

 

« On a besoin d’une grosse équipe à Paris, et que les gros soient à l’affiche (Fred Forte, président de Limoges).

 

« Si le basket français veut avancer, il faut un grand club à Paris qui joue à Bercy » (Jean-Pierre Aubry président du Paris Levallois).

 

Si le PL a déjà poser les premières pierres d’un tel projet, il reste toutefois un obstacle de taille : le manque de salles modernes en Île-de-France. Si Bercy va subir un petit lifting à partir de 2014, force est de reconnaître que le bassin francilien est fort dépourvu en la matière; Nanterre qui a du se délocaliser à la Halle Carpentier pour y jouer ses matchs d’Euroleague est ainsi un bon exemple. Vincent Collet reconnait aisément lui-aussi qu’il y’a là un problème majeur.

« La France est très retard. Ça nous fait mal de voir à l’étranger les salles dans lesquelles on joue ».

 

Avec les municipales qui auront lieu en 2014, le dossier arena va prendre un peu de retard. Et en ce qui concerne le projet d’un gros club à Paris, cette question-là risque d’être très prégnante, l’un n’allant pas sans l’autre.

 

Crédit photo : KREINE Photodesign

Tags :
Comments

Commentaires (13)

  1. GW

    Un article fait sur base de 3 extraits de l’Equipe…
    Le reste sonne creux. Totalement décousu.

    On ne peut pas citer la Virtus Roma en exemple et 3 lignes plus loin se plaindre du manque de salle moderne.
    Leur salle est plus petite que Coubertin !

    Et quel est le lien entre la création d’un gros club à Paris et le sujet des wilds cards ? Il y a déja 2 clubs de Pro A en Ile de France.

  2. NICK

    Sauve qui peut au PL : ils font carrément la manche ou quoi alors qu'ils ont l'un des plus gros busget de la PROA: +1M€ cette année.
    Et tout ça pour une équipe sans aucune alchimie et avec 20 supporters derrière les panneaux grand maxi.

  3. Water

    Et pourquoi le grand Club de la région Parisienne ne serait pas Nanterre?
    Avec la construction de l'Arena ( si ça se fait) ce serait l'idéal, ils ont dejà un gros public derrière eux qui va surement commencer à se sentir à l'étroit à Maurice Thorez .
    Ils ont dèjà les résultats sportifs; à confirmer biensûr , mais je miserais plutôt sur eux rien qu'en terme de popularité et d'engouement du public.

  4. lo87

    Gros foutage de gueule lorsqu'il est dit qu'avec de grosses agglo il y aura plus de spectateurs… Et oui on le voit bien avec le PL (c'est bien Paris ça non ?), il y a personne dans leur salle. Ca sert à quoi si dans ses grosses agglo on s'en fout du basket ? Bizarrement là où il y a le plus de spectateurs (je parle de gens qui vont payer leur place, pas d'invitation comme on peut trouver à l'ASVEL par exemple…), c'est là où il y a des agglomérations plutôt moyennes mais où le basket est le sport MAJEUR…. Et puis dire qu'il faut un grand club à Paris, je suis bien d'accord mais s'il n'y en a pas, c'est peut-être qu'il y a une raison. Et encore, Nanterre se développe vite, laissons les travailler (et respectons leur travail) au lieu de penser toujours à ses qataris (ça donne envie de les avoir quand on voit tout ce qui se passe pour le mondial 2022…)

  5. benjaminmikki

    ça me gonfle cette histoire de grand club à Paris , il y en a un que je sache , le PL ….les dirigeants n'ont qu'à se donner les moyens .
    et puis vouloir se calquer toujours sur l'étranger , quelle connerie …ça leur écorcherai la gueule de reconnaitre qu'il y a une exception culturelle chez nous qui a toujours été bénéfique aux petites villes …d'ailleurs il n'y a pas qu'en basket , pour le foot , Sochaux c'est 4000 habitants , est -ce que ça pose un problème ?
    ne ferait-on pas mieux d'entretenir tous ces bastions que sont Cholet, Gravelines, Limoges, Pau-orthez, Antibes, Denain, Bourges etc , là où ça respire le basket plutôt que de nous imposer des grandes villes sans "background" et sans âme ?

  6. Will

    Il faudrait un grand club tout court en france. Si Collet croit qu’il est dans un grand club,
    Le PL ne sera jamais un grand club.
    Le PSG basket peut être si le Qatar donne du fric et que des stars NBA viennent pour faire un public innexistant actuellement. Le plus grand club de la région parisienne aujourd’hui c’est Nanterre.