Vincent Collet veut jouer la Coupe de France à fond

Ce soir Strasbourg fait son entrée en Coupe de France. Privé de compétition européenne cette année, le club alsacien compte donc beaucoup sur cette compétition.

« Il y a six rencontres à jouer pour gagner un trophée« , rappelle Vincent Collet dans les colonnes de l’Alsace. « Alors, il faut tout faire pour cela. En plus, c’est une bénédiction d’aller loin dans la compétition pour enchaîner des matches qui peuvent nous permettre de progresser. D’où l’importance de ne pas rater cette première marche.« 

Pour ce premier match, la SIG affrontera la « petite »équipe de Charleville-Mézières, actuellement 2e ex æquo du championnat de N1.

« Il ne faut surtout pas se relâcher« , explique Aymeric Jeanneau. « Si on y va trop facile, ça peut couper notre élan. Il va falloir jouer avec sérieux en mettant la même intensité que lors de nos trois premiers matches. Pour gagner, il va falloir être bon et être dur pendant 40 minutes. »

« Je ne connais pas du tout Charleville et je me concentre uniquement sur mon équipe, » précise Vincent Collet. « On va visionner leur dernier match pour donner des informations aux joueurs mais nous devons d’abord être nous-mêmes. En tout cas, il faudra être responsable et respecter cette équipe. Je demanderai aux joueurs de jouer et de ne pas calculer. J’attends qu’on utilise ce match pour progresser dans la constance. Et si quelqu’un doit calculer, c’est moi, dans la répartition du temps de jeu. Le danger va survenir si on n’est pas capables de mettre les mains en haut du guidon.« 

 

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. AND11

    Ben c'est bien le seul !!