Vitoria au Top 16, désilusion pour Milan

Suite et fin de la dixième journée d’Euroleague.

Vitoria-Zagreb : 97-70

En battant Zagreb de fort belle manière, Vitoria s’est offert les portes du Top16. Dans ce succès, la part de Fabien Causeur a été prépondérante puisque celui-ci a terminé le match avec 23 points et 4 passes décisives. Nemanja Bjelica a lui apporté 22 points. Pourtant Zagreb a fait preuve de plus de réussite au tir (66% à deux poins et 70% aux lancers-francs).  Mais le collectif mieux huilé de Vitoria a fait la différence et ouvre aux Basques les portes du Top16.

 

Olympiacos-Milan : 82-81

Voilà une défaite bien difficile qui devrait perdre son flegme légendaire à Sergio Scariolo, car pour pouvoir accéder au Top16, il fallait l’emporter. L’Oly a pu compter sur un collectif bien en place avec cinq joueurs à dix points ou plus, la palme revenant à Spanoulis avec ses 18 points. Mais le match complet de Kyle Hines (16 points et 7 rebonds) a eu aussi son importance. Le public aussi car dans un match ultra-serré (20-19 dans le dernier quart-temps) ce dernier a eu son importance permettant aux Locaux de faire pencher la balance en leur faveur.

 

Zalgiris-Efes Istanbul : 71-53

Entre les deux équipes il n’y a pas vraiment eu match. Trop défaillant au niveau du tir (43% à deux points et 11% au tir primé), les Stambouliotes n’étraient pas extrêmement motivés pour ce road-trip en Lituanie. Kaunas a en tout cas pu compter sur un très bon Marko Popovic (10 points à 100% et 4 passes décisives). En résumé une affaire rondement menée devant un public tout acquis à leur cause.

Tags :
Comments

Commentaires (5)

  1. moneyinthebank

    trop content pour nos frenchies après thomas contre istambul et milan c'est au tour de fabien de sortir un gros match encore des joueurs oubliés par le centre fédéral comme batum , decolo ,beaubois ,seraphin et j'en passe……

    vraiment content ce soir :))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

  2. mimil

    On commence à avoir de la sacrée concurrence au poste de 3ème meneur de l'EdF derrière Tony et Nando :

    Heurtel, Westermann, Diot, Bokolo …

  3. larry

    bokolo il faut arreter mimil avec lui il est loin derrière les autres

  4. moneyinthebank

    bokolo il a pour lui le fait de bien défendre et c'est plus un 2 qu'un meneur de jeu c'est un bon joueur de proA mais pas pour l EDF

    decolo est plus à l'aise aussi en 2 sur ce que j'ai vu quand il évoluait en espagne