WE des expatriés : Kim Tillie et Guy-Marc Michel fidèles au poste

Petit tour d’horizaon de nos Français expatriés aux quatre coins de l’Europe.

L’Espagne, ça les gagne

Fortunes diverses pour nos Français. Si beaucoup se sont montrés à leur avantage, seuls ceux passés au travers ont connu la victoire.

Très bon ces dernières semaines, Thomas Heurtel n’a disputé que 5 petites minutes de jeu face au Barça (0 pt, 1 rbd, 1 pd, 1 bp) tandis que Fabien Causeur s’est plutôt bien débrouillé (4 pts, 1 rbd, 1 pd, 5 d’éval en 8 min) malgré le retour de Brad Oleson dans le cinq.

Incertain jusqu’au dernier moment, Adrien Moerman a finalement dû déclarer forfait dimanche matin et s’est donc contenté d’observer la démonstration de Lamont Hamilton depuis le banc (victoire 82 – 65 sur Unicaja).

Quatrième francés à avoir connu les joies de la victoire, Flo Pietrus a eu du mal à se faire une place sur le parquet.  Justin Doellman et Vitor Faverani indispensables côté valencians, l’international ne s’est pas franchement illustré lors de ses rares apparitions (0 pt, 1 rbd, 3 fts en 9 min).

Rayonnant depuis le début de la saison, Tariq Kirksay a encore cartonné (15 pts, 5 rbds, 5 pds, 2 ints, 1 ctr, 22 d’éval). Présent aux quatre coins du parquet, l’ancien Nancéien n’a malheureusement pas permis à son équipe de s’imposer sur le parquet de Valladolid.

Présent dans le cinq de départ pour la deuxième fois de la saison, Kim Tillie s’est montré à son avantage (14 pts, 9 rbds, 4 ints pour 18 d’éval). Déjà titulaire face au Barça lors de troisième journée (il avait compilé 14 pts, 11 rbds), l’ex-Villeurbannais a dû donner quelques idées à son coach.

Grèce : Guy-Marc Michel en forme

Courtisé par le CSP lors de l’inter-saison, Guy-Marc Michel a choisi de rester au KAO Dramas. Bien qu’atomisé par l’Olympiacos Le Pirée (103 – 67), le pivot formé au SLUC Nancy a joué une partition de très haut niveau (15 pts, 13 rbds, 7 fts provoquées, 25 d’éval). Pendant ce temps, Andre Harris et Ferdinand Prenom souillaient la raquette de Beaublanc.

Italie : le Yak solide

Battu par le Sutor Montegranero, Yakhouba Diawara a été efficace (17 pts à 8/13, 2 rbds, 2 ints) malgré une adresse extérieure plus que suspecte (0/4 à trois points). Pourtant ambitieux cet été sur le marché des transferts, son club reste bloqué à la 12ème place de la Lega, avec un bilan de 2 victoires pour 4 défaites.

Le plombier polonais

Le PGE Turow a perdu sur le parquet de Sopot en dépit des 9 points (3/8), 6 rbds, 3 ints pour 12 d’éval d’Aaron Cel. Le club de Zgorzelec glisse à la troisième place, à égalité avec l’Asseco Prokom. Sopot en profite pour prendre la première place.

En attendant Gelabale

L’ailier français dispute ce soir une partie importante face au BC Igokea de Cliff Hammonds.

Bobomayé

Souffrant du genou depuis de longues semaines, Ali Traore devra rester au repos entre 6 et 8 semaines. Dur…

 

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. zither

    le club de causeur lui file 500000$/saison pour jouer 8mn?

    les clubs français n'ont aucune chance face à des équipes qui peuvent se permettre ça…