Pro A : Pas de wild-cards pour l’an prochain

Il n’y aura pas de wild-cards accordées pour la saison prochaine.

Alain Beral président de la lnb - Pro A Pro B« La LNB a décidé de ne pas accorder de wild-cards pour la saison prochaine« . La phrase, signée Alain Béral (président de la LNB), a le mérite d’être claire. Pour autant, le président de la Ligue souhaite que le processus continue. « On continue de vouloir une Pro A à dix-huit clubs. Ce n’est pas un coup pour rien. On veut des projets structurants qui apportent un plus à ce qui existe déjà« . « On veut absolument que le basket se professionnalise de plus en plus« , a-t-il précisé tout en rappelant plusieurs fois que la décision avait été prise le 25 avril mais qu’elle n’était pas connue de la LNB qui souhaitait ne pas fausser les championnats en cours.

Serge Blanco, président de la Commission, a rajouté pour sa part que « pour occuper le territoire, il faut avoir une vision de développement. Après plusieurs réunions, on a estimé qu’il n’y avait pas de vision de développement capable d’apporter quelque chose à la Ligue. Tous les critères sur lesquels nous avons travaillé n’étaient pas présents (dans les dossier étudiés, ndlr). Si c’est pour voir deux clubs redescendre dès la saison prochaine en Pro B, là ça aurait été un véritable échec« .

Il faut dire qu’avec les montées sportives de Pau Orthez et Antibes, la possibilité de voir des wild-cards distribuées pour la saison prochaine avait sérieusement diminuée. Pour Chalons Reims, jugé comme un « dossier très intéressant » mais dont le problème de salle a été pénalisant, il faudra donc repasser. Dans le cas de Fos, Serge Blanco a soulevé les possibilités « d’expansion exceptionnelles du club mais quand vous n’avez pas encore décidé où vous allez jouer, c’est compliqué« .

Ces deux clubs, comme les autres, ont donc encore du pain sur la planche pour peaufiner leur dossier.

Tags : ,
Comments

Commentaires (13)

  1. buchmann

    il voulait une ligue fermée .il s' emploie à tuer la concurrence .
    je me demande si certains clubs de l'est et du nord n’auraient pas intérêt a quitter la ligue et créer un autre championnat avec la Belgique. déplacements plus court et professionnalisme certain . :mrgreen:

  2. OscarAbine

    Donc, il faudrait en conclure que les clubs qui pourraient bénéficier d’une wild card n’auraient « pas le droit » de descendre ? Comment s’en assurer ? Comment savoir en début de saison qui descendra ?
    Qui aurait pu imaginer en début d’année que le Sluc lutterait jusqu’à la dernière journée pour sa place en ProA ?

  3. BCMers

    J'aimerais bien savoir pourquoi ils "continuent de vouloir une ProA à 18 clubs".

    Sinon, grosse pensée au président de Chalons-Reims qui s'y croyait déjà y'a encore une semaine ;) C'est mal connaître la LNB.

  4. zither

    la lnb est encore ridicule pour changer

  5. buchmann

    Beral :quand on c'est occupe de quik ,et de la brioche dore ( deux synonymes de mauvaise bouff) on ne s’attend pas à se qu'il favorise le champagne !!! BERKK

  6. benjaminmikki

    que ce soit à 16,18 ou 20 clubs , il y aura toujours des clubs qui descendront et d'autres pour les remplacer …si ça leur pose problème , ils ont qu'à fermer la ligue … mais ça n'est pas du tout dans notre culture et personnellement je préfère le système actuel.

  7. marietir

    est ce qu'un compte rendu officiel sera communiqué par la fameuse commission avec le classement des clubs candidats et leurs qualités et défauts pour qu'ils puissent en tirer les conclusions?