Will Daniels : « Dix dernières minutes complètement folles »

L’intérieur de la JSF Nanterre, qui fêtait hier son anniversaire, est revenu sur le scénario assez fou de la fin de rencontre.

Dix minutes à jouer, 8 points de retard et la furieuse impression que le sort de la rencontre est déjà fixé… Mais hier, comme au match aller, la JSF a construit sa victoire grâce à un dernier quart-temps complètement fou avec le déclic es premiers oints de Mykal Riley. Mais avec un seul poste 5 de métier en la personne de Ryvon Covile, les Franciliens ont su pallier l’absence de Johan Passace-Ducteil comme l’a souligné Will Daniels en conférence de presse.

« On savait qu’Orléans était un e bonne équipe, que l’on allait devoir jouer dur pendant le match. En défense, on a été bons […] Les dix dernières minutes ont été folles.  On a très bien défendu sur la période, on a pris des shoots. Dans la première mi-temps, on en a loupé pas mal et ça a changé en deuxième partie […] Johan (Passave-Ducteil) est définitivement un gars important dans l’équipe, sa grosse défense, son physique nous ont manqués…. Mais le coach a fait du bon travail avec les rotations ». 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. bucky

    Je n'aime définitivement pas les derniers quart temps contre Nanterre