William Gradit : « On n’est pas les rois du monde »

Pour William Gradit il faut que le Paris Levallois reste humble afin de ne pas reproduire le même genre de prestation que face à Orléans.

A l’instar du match face au Mans, le Paris Levallois n’a pas offert son meilleur visage face à Orléans. Dans un style de match assez similaire, le manque de concentration des Franciliens leur a fait défaut. Selon l’ailier William Gradit il faut aussi que les joueurs aprennent à rester plus humble.

« Je ne pense pas que ça soit leur défense qui nous ait gêné, je pense que l’on s’est gêné tout seul. On n’a pas attaqué le match comme on l’aurait dû. On a laissé partir une belle victoire à l’Asvel pour faire n’importe quoi ce soir (hier). Après c’est compliqué de rattraper les choses. Le pire ennemi que l’on a pour l’instant c’est nous-mêmes. C’est un manque de concentration et de rigueur. C’était le même type de match que face au Mans mais en moins pire. On colle au score mais ça n’est pas ce qu’on doit produire. Chacun doit se remettre en question. Il faut que l’on se remette au travail, on n’est pas les rois du monde. On doit rester humble; on est ni la meilleure ni la plus nulle équipe du championnat mais on a quelque chose à faire si on reste concentré et dans nos bases ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.