Yannick Bokolo : « Contre le Maccabi, on aurait pu gagner »

Le BCM Gravelines a passé le week-dernier à Angers à l’occasion du tournoi pro Stars. Yannick Bokolo a tiré le bilan de ces matches amicaux.

Défaits pas les Israéliens du Maccabi en prolongation, le Gravelines a montré qu’il pourrait titllier les grands clubs européens cette saison. Face à Papaloukas et sa bande, les joueurs de Christian Monschau n’ont pas flanché et ont montré une très belle résistance.

« Je sais qu’on se met souvent au niveau des équipes. Après, c’est bien de parler, mais il faut montrer sur le terrain. Contre le Maccabi, on aurait pu gagner. Ce match nous montre que même avec un désavantage physique, on a pu rivaliser », expliquait fièrement Yannick Bokolo dans une interview faite dans la Voix du Nord.

Une performance encourageante qui laisse rêveuse à quelques jours du tournoi de qualification Euroligue (du 29 septembre au 2 octobre) :

« Tant que ce n’est pas joué… Si on est là, c’est qu’on a forcément une chance. On est en début de saison, des équipes ne seront pas forcément préparées. On peut avoir des surprises à ce stade de la saison. »

Pour son premier match, Gravelines sera opposé à une autre équipe française : l’ASVEL. Les deux équipes se sont d’ailleurs rencontrées le WE dernier mais se sont préservées, à juste titre :

« On n’avait pas envie de montrer tous nos secrets. Le plus important, ce n’est pas celui-là. On a essayé de le jouer quand même pour travailler avec des choses qu’on refera durant la saison », avoue l’arrière international.

Le BCM a encore quelques jours pour effectuer les derniers réglages avant d’entrer dans le vif du sujet.

Tags :
Comments

Commentaires (12)

  1. Legendary Derrick Po

    C'est vrai que le match était superbe.

    Le Maccabi a pas mal fait tourner son effectif, avec d'ailleurs des nouveaux joueurs qui n'auront pas tous convaincus, Macvan n'aura pas joué, Elyahu très peu… mais Papaloukas, Schortsianitis, Farmar ou encore Devin Smith étaient à fond !!!!!! David Blatt aussi, courait partout, gueulait et n'étant visiblement que peu satisfait de se faire accrocher par une équipe "inconnue"…

    Côté BCM, à part le comportement une nouvelle fois détestable de Christian Monshau sur le banc, les Gravelinois ont très bien joué le coup. Bokolo, Albicy et Sy à l'arrière, c'était solide, Akpo a tourné le match juste après la mi-temps et… JK "gros short" Edwards aura pu se mesurer, plutôt très bien d'ailleurs, au roi des "gros short", son idole Big Sofo…

    Les images du match : JK Edwards sous le panier qui se fait repousser d'une petite pichenette en dehors de la peinture par Big Sofo. Ce même Big Sofo qui relève Xavier Silas tombé à terre, avec le ptit doigt.

    Et puis quand même, pour savourer, tout le banc du Maccabi qui s'inquiète de l'issue du match, tous les joueurs debout sur le bord du terrain, déjà en mode "défaite interdite"…

    Vraiment un beau match d'Euroleague :)

  2. DoDO

    Y a pas des images du match quelque part? :)

  3. Legendary Derrick Po

    Ouaip, j'en ai plein le cul de voir ce type – ô combien talentueux – se comporter comme un malfrat sur le banc de touche.

    Les arbitres ne devraient pas autoriser ce gars à sauter, gueuler, courir comme un furieux vers la table de marque, rentrer sur le terrain pour les insulter… sur un match AMICAL (ceci est vrai aussi pour les matchs officiels, comme en demie vs CB, lors des derniers playoffs, ou d'autres rencontres car il est coutumier du fait).

    A noter que le public de la salle était majoritairement familial (enfants, ados, parents) et que dans les tribunes, nombreux étaient ceux qui s'offusquaient de son comportement, que je trouve aussi détestable. Bref, mauvaise image…

    Ce gars est payé, il est professionnel. Il doit montrer l'exemple. Pas se comporter comme un bandit.

    Au bout de combien de technique/disqualifiante se prend on une suspension ????

    (PS : A un moment, il a bondit comme un taré sur un des arbitres, rentrant sur le terrain pour lui hurler sa rage [et franchement, il n'y avait pas de quoi…], le David Blatt, il a courut comme un fou pour aller à la rencontre du Monshau… arrêté dans sa course par son assistant. J'ai cru qu'on allait au clash)

    Voilà, j'dis ça, j'dis rien.