Yannick Bokolo : « Tout n’a pas été simple »

Pour Yannick Bokolo, la coupure hivernale était nécessaire pour reprendre des forces afin d’affronter au mieux les échéances 2014.

Bokolo-ValentinDelrue (2)Avant la coupure de noël, l’équipe du BCM Gravelines-Dunkerque restait sur une belle dynamique marquée par une victoire face au Havre en championnat. Après les blessures et les incidents liés à la rencontre face au Paris Levallois, cela avait figure de rayon de soleil. On aurait presque envie de dire que la coupure ne tombait pas au moment idoine pour les Maritimes mais pour le capitaine Yannick Bokolo, celle-ci s’est avérée indispensable tant physiquement que psychologiquement.

 » Elle est nécessaire. C’est sûr que nous sommes actuellement dans une dynamique intéressante, mais nous avons besoin de souffler, de nous aérer un petit peu. Nous avons beaucoup joué avec la coupe d’Europe et en raison de nos problèmes d’effectif, tout n’a pas été simple » (Nord Littoral).

 

Si la date pour jouer les huit secondes restants à jouer face au PL est toujours en suspens, le programme à venir de Yannick Bokolo et du BCM s’annonce des plus copieux. La semaine prochaine, les Nordistes iront en effet en Normandie pour affronter Evreux dans le cadre de la Coupe de France (match fixé au 7 janvier) ), ils recevront ensuite Brose Baskets le mercredi (soit le lendemain) et iront défier la JSF Nanterre chez elle le samedi.

 

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.