Zalgiris s’incline en prolongation à Malaga

Kaunas tenait sa première victoire en Euroligue mais l’a laissé filer en prolongation.

Il aura suffi d’un 3 pts de l’ancien Garbajosa pour que le match Malaga-Kaunas prenne une toute autre dimension.

Après avoir mené une majeure partie de la rencontre, grâce notamment à une grosse défense dans le second quart-temps, les Lituaniens de Kaunas ont rendu les armes en prolongation. Après un premier quart-temps serré, le Zalgiris a pourtant pris les rênes de la rencontre, forte d’une défense très agressive, n’autorisant que 8 pts aux Espagnols dans le second quart-temps. Si Malaga retrouvait son jeu après la mi-temps, c’est dans les dernières minutes du temps réglementaire que Tremmell Darden et ses coéquipiers ont tout donné, bien aidé par les nombreuses fautes et pertes de balles de leurs adversaires.

A 8’26 de la fin du match, Jorge Garbajosa plantait un tir derrière l’arc ramenant son équipe à 3 petites longueurs de Kaunas. S’en est suivie une course contre la montre entre les deux équipes qui n’arrivaient pas à se départager. Kaunas reprenait du poil de la bête porté par un Sonny Weems sur tous les fronts (21 pts, 8 rbds mais 5 bps). Mais Berni Rodiguez redonnait espoir aux Espagnols égalisant à coups de lancers francs dans les dernières secondes. Malaga avait l’occasion de boucler l’affaire après une balle perdue par Weems. D’abord par Darden (10 pts et 6 rbds) qui manquait son double pas puis par Valters, auteur d’un énorme match (20 pts dont 4/9 à 3 pts et 7 pds), qui ne trouvait pas la cible à 3 pts.

En prolongation, Malaga a pris le contrôle du match, porté par Kristaps Valters et Joel Freeland (21 pts et 12 rbds) qui plante 7 de ses 21 pts, et ouvert son compteur victoire (85-78).

Ce n’est en tout cas pas ce soir que Ty Lawson pourra, très actif sur Twitter la nuit dernière et auteur d’un match discret (7 pts à 3/9, 9 rbds mais 3 bps), pourra reconquérir le cœur de ses supporters.

 

Comments

Commentaires

Comments are closed.