Zaynoul Bah : « Il y’a une rivalité avec La Fusion mais c’est de bonne guerre »

Pour le capitaine de La Relève, le bilan du Quai 54 est globalement satisfaisant malgré la perte du titre.

Basketactu : Qu’a-t-il manqué à l’équipe pour aller en  finale ?
Zaynoul Bah : Je pense que l’absence de Fernando Raposo nous a fait du mal. Il a eu un contretemps et n’a pas pu venir. Il a eu un problème avec ses chiens (sa femme s’est fait mordre et a du partir aux urgences ndlr) donc son absence nous a vraiment fait du mal. Leur profondeur de banc a pesé dans la deuxième période. Mais on les a tenu, on les a regardé les yeux dans les yeux pendant un bon moment du match. Après ils sont passés devant et on n’a pas su revenir.

Basketactu : On a vu dans la deuxième mi-temps une séquence où vous avez craqué…
ZB : C’est ça. C’est le fait du manque de rotations on va dire. Après ils étaient vraiment agressifs. Les arbitres sifflaient donc ils allaient sur la ligne des lancers-francs. Et voilà ils ont pu creuser un écart. Nous on a couru derrière le score et ça n’était pas forcément facile.

Basketactu : On sait qu’il y’a une petite rivalité entre vous…
ZB : (il coupe) Ah oui c’est sur il y’a une rivalité mais c’est de bonne guerre. Ce sont des amis, c’est comme la famille donc on espère qu’ils vont battre les Américains (ce qui sera effectivement le cas ndlr).

Basketactu : Ils sont déjà venus vous charrier ?
ZB : Ah oui grave. Là j’ai éteint mon téléphone, c’est tellement de la folie mais bon ça sera plus lundi/mardi qu’ils vont s’acharner.  Là je crois que je vais shutdown mon facebook et mon twitter direct.

Basketactu : La revanche sera pour l’année prochaine ?
ZB : C’est sur. De toute façon là on va se revoir bientôt. Il y’a un match contre une équipe américaine et après l’année prochaine avec nos équipes respectives.

Basketactu : Mais globalement le bilan du Quai est positif ?
ZB : C’est certain. Moi je suis le petit frère d’Hammadoune Sidibé donc c’est déjà une victoire pour moi d’être là. Pour les 10 ans, il a réussi à faire ça aux Champs de Mars juste aux pieds de la Tour Eiffel. C’est franchement une réussite et je suis fier de lui et d’avoir participé à ce tournoi.

Basketactu : En tant qu’habitué du Quai 54 comment juges-tu son évolution ?
ZB : Franchement ça n’a plus rien à voir avec ce que c’était quand ça a commencé. Mais c’est l’évolution qu’on pouvait lui souhaiter et je suis vraiment fier de ça. Pour la suite je ne sais pas ce qu’ils vont rajouter, ils commencent à être au sommet. Mais il y’a toujours de la place pour des améliorations.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.