Basket Actu : Le « genre de défaite qui peut faire mal » à Orléans, Lassi Tuovi se méfie de Limoges

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Lassi Tuovi se méfie de Limoges
Le coach strasbourgeois Lassi Tuovi se méfie de son prochain adversaire, le Limoges CSP. « Ils ont changé pas mal de choses et la hiérarchie n’est plus la même. Maintenant les joueurs intérieurs ont beaucoup plus la balle qu’auparavant. Nicolas Lang est de retour dans le groupe en plus des deux derniers arrivés. Ils ont un roster dense, complet et très fort pour la Jeep® ÉLITE. Je connais Lampe car nous étions ensemble au Besiktas. Il a un énorme talent offensif et va forcément nous poser des problèmes de match up ».

Site SIG

Julien Espinosa est « assez en colère »
Le contenu de la prestation de Chalon à Nanterre est loin d’avoir plu au coach Julien Espinosa. « Je suis assez en colère. J’ai le sentiment qu’on a beau bosser nos plans défensif comme offensif… On passe du temps à insister sur les détails. Et, au final, on n’a pas le résultat que l’on veut en match. Donc ça me met en colère. Si on ne travaillait pas ces aspects-là, je serais le premier à lever le doigt en disant que je me suis trompé dans les axes de développement. Mais ce n’est pas le cas. Croyez-moi que les balles perdues, ça fait un moment qu’on en parle à l’entraînement. J’attends de mes joueurs de la concentration ».

Le JSL

Une fin de match moins « concentrée » pour les Mets92
Face à Pau, les Mets92 ont failli tout perdre en raison d’un manque de concentration. « A la fin, nous avons fait preuve de moins de concentration. Il aurait fallu écarter le ballon au bon moment lorsqu’ils nous mettaient sous pression. Ils pouvaient être agressifs car ils avaient des fautes à donner. On aurait facilement pu perdre ce match, même si je pense que notre victoire est méritée » analysait le coach Jure Zdovc.

Site Pau

Le « genre de défaite qui peut faire mal » à Orléans

Antoine Eito « n’a pas d’animosité » envers Le Mans
A l’issue de la saison, Antoine Eito ne sera plus un joueur du Mans. Une déception pour le meneur, qui n’a pas d’amertume envers son futur ex-club. « C’est le choix du club, ce n’est pas du tout le mien. Sans jeter la pierre à quiconque. Là où je remercie le club, c’est d’avoir su assez tôt ce qu’ils voulaient faire. J’ai une famille, j’ai le basket, mais il n’y a pas que ça et c’est toujours un peu compliqué. On ne décide pas tout, et c’est le business aussi. Je n’ai pas d’animosité, mais bien sûr que je suis triste, déçu, que c’est contre ma volonté. Mais le club a aussi son timing, c’est une réalité ».

Ouest France

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.