Eurobasket 2022 : Du lourd d’entrée pour les Bleus dans le groupe B

On connaît le groupe dans lequel évoluera l’équipe de France à l’Eurobasket 2022. Si les stars NBA sont au rendez-vous, ça risque d’être sacrément costaud !

L’équipe de France connaît la composition de son groupe pour l’Eurobasket 2022, qui se déroulera sur quatre pays (Allemagne, Italie, République tchèque et Géorgie) dans un an et demi. C’est encore assez loin, évidemment, mais on ne peut s’empêcher d’imaginer et de souhaiter que les stars NBA soient au rendez-vous, chez les Bleus comme chez leurs adversaires.

Si c’est bien le cas, les Français auront fort à faire dans la poule B de la compétition. Au menu de cette première phase, les Tricolores devront en découdre avec la Slovénie, championne d’Europe 2017, la Lituanie, l’Allemagne, la Hongrie et la Bosnie.

Traduction : l’équipe de France devra possiblement se coltiner Luka Doncic d’entrée, mais aussi des joueurs très confirmés comme Jonas Valanciunas, Dennis Schröder et Jusuf Nurkic, si chaque sélection peut compter sur ses meilleurs éléments.

Mark Cuban, le boss des Dallas Mavericks, n’a pas souvent laissé Dirk Nowitzki disputer des compétitions internationales avec l’Allemagne sur leurs 20 ans de collaboration. Il faudra voir ce qu’il en est avec Doncic…

En 2017, la Slovénie de Doncic et Dragic avait giflé (85-78) les Bleus, avant que ces derniers ne connaissent une cuisante défaite face à l’Allemagne en 8e de finale. Du temps a passé et les hommes de Vincent Collet (pour le moment seulement sous contrat jusqu’à la fin des Jeux Olympiques 2021) seront tout de même favoris pour sortir de ce groupe.

Depuis cette décevante compétition, la France a réalisé un superbe Mondial 2019, en dominant notamment les Etats-Unis avant d’aller chercher la médaille de bronze contre l’Australie.

On ne va pas se mentir, le groupe B est probablement le plus dense de cette première phase de l’Eurobasket 2022. Parfait pour entrer directement dans le vif du sujet.

Crédit photo : FIBA

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.