Evan Fournier, un retour post-covid très compliqué

Absent sur les neufs derniers matches des Celtics en raison du Covid-19, Evan Fournier a fait chou blanc pour son retour.

Il s’est rappelé, au bien mauvais souvenir, de sa première sous le maillot des Celtics. Un vilain 0/10 aux tirs. Mais vraiment pas de quoi s’affoler quand on connait Evan Fournier. La nervosité, le fait de ne pas connaître ses nouveaux coéquipiers après sept ans et demi passés à Orlando.

Il s’était évidemment mis en ordre de marche par la suite. Avant d’être stoppé par le Covid-19. Neuf rencontres que le Français était à l’isolement. Pour son retour cette nuit, on a senti qu’il n’était pas dans son assiette. Résultat : un nouveau zéro pointé avec 0/7 dans la défaite à Brooklyn.

Là encore, il n’y a absolument rien d’alarmant. D’autant plus qu’Evan Fournier a eu plusieurs symptômes de la maladie. Et, à l’entendre, il va lui falloir un peu de temps pour revenir en forme.

« Par où dois-je commencer ? Les deux premiers jours, j’étais bien, sans symptômes. Puis il a commencé à y en avoir. Grosse fièvre, beaucoup de fatigue, tout ça. Honnêtement, je suis resté au lit à dormir pendant quatre ou cinq jours », dit-il.

La partie la plus compliquée a été la reprise du l’activité. Les deux derniers entraînements ont été très durs. Il y avait des moments où j’allais très bien et des moments où j’étais épuisé.

C’est pourquoi vous devez pousser un peu, pour vous sentir mieux. Je ne veux pas avoir à passer une nouvelle semaine à intensifier l’activité, faire du cardio et tout ça. J’ai besoin d’être présent avec les gars. »

Des propos qui rappellent un petit peu ceux de Jayson Tatum qui a récemment confié devoir encore lutter contre les effets du virus, même plusieurs semaines après avoir été infecté.

Jayson Tatum bataille encore contre les effets du Covid

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.