Le Portel a joué la carte de la stabilité

Le Portel a joué la carte de la stabilité en prolongeant deux de ses joueurs.

On ne change pas une formule qui gagne. Tel est le crédo qu’a choisi d’appliquer Le Portel. Son bon début de saison (3 victoires, 2 défaites) a déjoué les pronostiques défavorables d’avant-saison. Et cela est ne partie dû aux deux pigistes médicaux, Charles Noé Abouo (31 ans, 1m96) et Georgi Joseph (37 ans, 1m98). La volonté des deux parties de continuer était commune, elle s’est officiellement matérialisée hier : le premier a prolongé son bail pour un an et demie, le second jusque fin décembre.

Le coach Eric Girard s’en est expliqué dans les colonnes de La Voix du Nord. « Tout le monde (club et joueurs) a fait de gros efforts […] Après le confinement, on risque de jouer deux à trois fois par semaine« . Avec dix joueurs pros, le club nordiste a donc pris ses précautions.

Crédit photo : ESSM Le Portel

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.