Sekou Doumbouya reprend confiance, Detroit croit toujours en lui

Les dernières sorties de Sekou Doumbouya avec Detroit ont plu à Dwane Casey, pourtant assez raide avec le Français depuis le début de sa carrière en NBA.

Sekou Doumbouya aurait-il enfin regagné la confiance de Dwane Casey ? Depuis que le Français est arrivé en NBA, sa relation avec le coach des Detroit Pistons passe du chaud au froid polaire relativement fréquemment. L’ancien homme fort des Raptors n’est pas le technicien le plus diplomate, ni le plus à même de faire des cadeaux aux plus jeunes joueurs. A chaque fois qu’il a considéré que Doumbouya ne faisait pas assez d’efforts sur et en dehors du terrain, il l’a sanctionné à coups de DNP et de miettes de temps de jeu dans des rencontres souvent pliées.

Néanmoins, on se souvient aussi que Casey n’avait pas hésité à le titulariser et à lui donner d’importantes responsabilités défensives la saison dernière, en lui demande de s’occuper des meilleurs scoreurs adverses. Ses prestations face à LeBron James, Kawhi Leonard et consorts sur une série de 7 ou 8 matches avaient été très encourageantes. Puis l’ancien Limougeaud avait de nouveau perdu la confiance de son coach, jusqu’au regain que l’on est en train de constater en ce moment.

Quatre jeunes Français dans un même match NBA, c’était un événement !

L’échantillon est maigre, mais Sekou Doumbouya commence à retrouver des minutes intéressantes en sortie de banc à Detroit, avec une progression qui se traduit au-delà de simples considérations statistiques. Dwane Casey lui-même, avant la rencontre, avait expliqué le temps de jeu accru du Français par son bon comportement :

« Il mérite les minutes qu’on lui donne parce qu’il joue bien. Beaucoup de tout cela est dû au sérieux de son approche. Il fait le travail qu’il faut et commence à comprendre ce qu’il faut faire pour gagner des minutes », a expliqué Casey dans des propos relayés par The Athletic.

Cette confiance, Doumbouya l’a rendue de manière assez intéressante. Contre OKC, le 6 avril dernier, on l’a vu inscrire 14 points à 5/11, avec 3 rebonds et 2 passes en 23 minutes. Trois jours plus tard, il passait 13 minutes sur le terrain pour 6 points et 3 rebonds, avec 4 fautes au compteur. La nuit dernière, lors de la défaite contre Portland, ses 22 minutes de jeu ont plu à son coach, qui a apprécié l’intensité et l’envie démontrées par le sophomore. Avec 11 points, 3 rebonds, 2 interceptions et 2 contres, Sekou Doumbouya a effectivement semblé concerné et prêt à en montrer plus.

« Le don de Sekou, c’est cette capacité à courir. Quand il se donne à fond et est en bonne forme physique, il fait de très bonnes choses. J’ai été impressionné par sa finition ces derniers temps », a poursuivi Casey.

La satisfaction de l’ancien adjoint de Rick Carlisle se passait de mots cette nuit après cette action réussie par Doumbouya où son appétit et sa combativité ont fait merveille.

Il y a encore du travail avant que Sekou Doumbouya n’ait droit à une exposition digne de son talent. Mais au moins sa carrière à Detroit semble revenue sur le droit chemin. Il faut aussi rappeler que l’intéressé n’a que 20 ans et reste l’un des plus jeunes joueurs en NBA…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.